Poster un commentaire

Test Xcom

XcomIl y a déjà bientôt 20 ans, Mythos Games et MicroProse sortaient Ufo enemy Unknow jeu original où l’on dirigeait la Xcom, une organisation chargée de défendre la Terre contre les invasions d’aliens. Firaxis plus connu pour Civilization s’est chargé de moderniser cette saga et nous la représente à nouveau en 2012. Alors est-ce qu’un jeu old-school fonctionne encore aujourd’hui ?

Alerte ! Les aliens viennent de débarquer sur Terre ! Heureusement la Xcom est là ! Cette alliance des pays du monde entier veille sur nous. Au tout début du jeu, après avoir effectué une mission sur le terrain pour enquêter sur un objet étrange tombé en Allemagne (qui vous servira de tutoriel) vous devez décider de l’endroit sur le globe où se situera votre base. Ce choix vous apportera différents bonus, comme une réduction sur les frais de construction des avions ou bien un avantage scientifique par exemple. Une fois votre base sélectionnée, vous avez une vue en coupe de cette dernière à la façon d’un vivarium à fourmis. Tout ce petit monde s’active sous nos yeux et offre une vision vraiment réaliste.

Pour vous épauler dans votre mission, 3 conseillers sont à votre service. Il y a tout d’abord l’officier Bradford qui vous donne des conseils généraux sur vos objectifs et les dernières infos sur la situation de l’invasion planétaire. Il y a également le docteur Vahlen, chef du département scientifique qui vous aidera à développer de nouvelles technologies ou bien à savoir ce que les Aliens ont dans le ventre, au sens littéral ! Et pour finir, nous avons l’ingénieur en chef Shen, qui sera là pour développer, toutes les inventions des scientifiques, ainsi que pour la construction de nos différents avions et satellites mais aussi pour étendre notre base.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on a pas le temps de s’ennuyer dans Xcom, c’est bien simple il y a toujours quelque chose à faire ! Dans votre base, vous devrez entre autre: Entraîner vos troupes, analyser les différents aliens récupérés lors de vos missions, développer bien sûr de nouvelles armes grâce à vos trouvailles sur le terrain, étendre votre base afin d’obtenir de nouveaux ingénieurs ou scientifiques et construire des pièces essentielles comme une salle d’interrogatoire pour les aliens capturés au combat. Vous devrez également envoyer vos avions intercepter les vaisseaux aliens entrant dans l’atmosphère et menaçant ainsi un des pays membres de la Xcom qui pourrait vous quitter et vous priver de ses ressources.

Lorsque vous lancez une recherche scientifique ou bien une construction celle-ci mettra un certain nombre de jours à s’effectuer, vous pouvez accélérer le temps en vous rendant dans la salle de contrôle et ainsi faire avancer la partie. A la fin de chaque mois vous recevez un compte rendu de vos activités ainsi que l’état de panique des différents pays membres de la Xcom. Si une attaque a frappé le Japon par exemple et que vous n’avez rien fait pour l’aider, son niveau de panique augmentera jusqu’à atteindre son apogée et ne vous accordant plus sa confiance, il quittera l’alliance.

Voila pour la partie gestion de la base. Votre emploi du temps est déjà bien rempli mais le jeu ne s’arrête pas là bien sûr ! Une fois une soucoupe volante abattue, vous devrez vous rendre sur les lieux du crash en envoyant une de vos équipes sur le terrain afin de récolter les différents éléments qui pourraient vous être utiles et bien sûr faire le ménage.

Avant d’envoyer votre équipe sur le terrain, vous pouvez personnaliser l’apparence ainsi que le nom de chacun des membres de votre équipe ce qui est très sympathique et permet de s’attacher d’autant plus à eux. Une fois sur le champ de bataille vous voilà avec vos soldats attendant vos ordres.  Vous décidez des actions de chacun au tour par tour, en sachant que chaque soldat a droit à deux actions par tour, comme par exemple un déplacement puis tirer sur un ennemi, ou vous pouvez également sacrifier votre deuxième action en effectuant un sprint pour parcourir une plus longue distance. Des indicateurs très pratiques vous permettent de voir en un coup d’œil si votre soldat sera protégé à l’endroit où vous allez le placer. En effet, un bouclier vide, à demi rempli, ou bien entièrement vous permettra de savoir si vous risquez de subir des dégâts sous le feu ennemi. En fonction du niveau de difficulté choisi en début de partie les combats peuvent être très ardus et la moindre erreur de placement vous coûtera cher.

Vos soldats étant personnalisés, et gagnant des niveaux au fil des missions, vous êtes attaché à eux et en voir un tomber au champ d’honneur vous déchirera le cœur car vous saurez que s’en est fini pour lui. Car oui, lorsqu’un soldat meurt, il meurt pour de bon impossible de le récupérer miraculeusement une fois de retour à la base. De même, un soldat laissé derrière lors de l’évacuation d’une mission trop difficile sera également perdu pour de bon. Vous comprendrez ainsi l’importance de bien placer vos soldats car perdre un bon élément à seulement 2 minutes d’une fin de mission à cause d’une faute d’inattention peut être très rageant. Même seulement blessé un soldat sera indisponible pendant plusieurs jours.

Vos soldats peuvent être spécialisés en 4 catégories à savoir :

– le commando avec son fusil à pompe qui pourra charger les ennemis.

– le grenadier avec un équipement lourd, une mitrailleuse et un lance roquette qui sera là pour exploser les ennemis à distance.

– Le sapeur avec ses grenades fumigènes pour leurrer les aliens et ses medikits afin de sauver ses camarades.

– Le sniper qui comme son nom l’indique peut tirer de loin dans la tête de ses ennemis et les désarmer.

La subtilité de Xcom fait que vous ne devez pas uniquement tuer tous vos adversaires, en effet, afin de pouvoir étudier les aliens et trouver leurs points faibles, il faudra les capturer vivants afin de pouvoir les interroger et bien sûr les disséquer. Vous devrez ainsi prendre des risques pour vous approcher suffisamment d’un ennemi afin de pouvoir l’assommer quitte à perdre un de vos meilleurs hommes pour se faire. Xcom est rempli ainsi de mécaniques de jeu très intéressantes nous forçant à toujours faire des choix stratégiques réfléchis.

Le seul véritable défaut du jeu est son aspect graphique. En effet, la modélisation des personnages laisse à désirer, et les décors ne sont pas vraiment travaillés. Ne comptez pas faire la différence entre une mission se passant à Marseille avec une mission à Berlin. Bien sûr dans ce type de jeu ce n’est pas vraiment pour ça que nous jouons mais on ne crachera jamais devant un joli moteur graphique.

Xcom est en définitive une très belle surprise, la preuve que lorsque l’on a du talent on peut adapter de vieilles licences et les rendre incontournables 20 ans plus tard. Pour tout ceux qui aiment la stratégie et n’ont pas peur du challenge ce jeu est une petite merveille et vu la rareté de ce genre sur console de salon il ne faut surtout pas passer à côté.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :